Skip to main content

Cela faisait un moment que l’idée d’un bombers me trottait dans la tête, alors maintenant que l’automne est bel et bien là, j’ai décidé de me lancer ! Comme à mon habitude, je n’ai pas fait les choses à moitié, mais je me suis attaquée à une série pour toute la famille ! Ne me reste plus que celui de Papa à faire pour compléter la collection.

Je le voulais doublé, avec des poches zippées et une poche passepoilée intérieure pour le téléphone… J’aurais pu partir de zéro et dessiner un patron de bombers, mais j’ai préféré l’adapter à partir de mon patron de sweat TITUS. Je vous explique ici comment j’ai procédé, pas à pas et je vous donne tous les tuyaux nécessaires pour l’adapter en fonction de votre taille ! Je vais même vous dire un petit secret : ces adaptations sont probablement valables pour de nombreux patrons de sweatshirts…

Cliquez sur les images pour zoomer !

Toutes les valeurs sont données en centimètres.

Fournitures

Pour réaliser ce bombers, il vous faudra :

  • un tissu principal pour la veste : choisissez-le déperlant ou imperméabilisez le après coup, extensible ou non, si vous optez pour un tissu fin, n’hésitez pas à l’entoiler (cette étape n’est pas abordée dans ce tuto),
  • un tissu pour la doublure : optez pour de la polaire ou un molleton, ou un tissu plus léger si vous ne recherchez pas la chaleur,
  • des chutes pour les poches (du tissu principal ou d’un tissu contrastant),
  • du bord-côte pour la ceinture, les poignets et le col, (mesurez bien l’élasticité du bord-côte, cela servira !),
  • 1 zip séparable pour l’ouverture devant et 2 zips pour les poches.

Le tissu et la doublure pourront être, au choix, extensibles ou non. Si les deux tissus sont extensibles, utilisez toujours un point extensible. Si l’une des matières n’est pas stretch, un point stretch n’est pas nécessaire.

Tableau de métrages

Choix de la taille

Le sweat TITUS présente une aisance de 16cm (20cm pour les tailles enfant) au niveau du tour de poitrine, ce qui est suffisant pour une veste, sans modifier la largeur du vêtement, même avec un tissu non extensible. Cependant, si vos mensurations se situent entre deux tailles, optez plutôt pour la taille d’au-dessus.

Adaptation des pièces de patron et découpe des tissus

Les marges de couture sont incluses et sont de 6mm, si aucune autre indication n’est donnée.

Les pièces de patron nécessaires pour ce projet sont les suivantes : 1-Devant, 2-Dos, 3-Manches et 5-Poche kangourou.

Commencez par replier une bande de 3cm en bas des pièces 1-Devant et 2-Dos (2cm pour les tailles 2, 3, 4 et 5 ans du sweat Titus pour enfants). La longueur finie du bombers sera donc plus courte de 3 cm (ou 2cm) que le sweat fini. Repliez également la poche suivant le schéma ci-dessous.

Les autres adaptations des pièces seront tracées directement sur les tissus.

Dans le tissu principal :

Positionnez la pièce 2-Dos (repliée en partie basse) sur le pli, et les pièces 1-Devant (repliée également, mais pas sur le pli du tissu, nous allons couper 2 Devants après avoir apporté quelques modifications) et 3-Manches.

Autour de la pièce 1-Devant, tracez une ligne à 1cm le long du milieu devant (marge de couture pour zip), ainsi qu’un rectangle en partie basse, conformément au schéma ci-dessous, en vous référent aux dimensions données pour votre taille. Dans la suite de ce tuto, j’appellerai cette excroissance le « petit carré », faute d’une meilleure idée !

Tracez ensuite une poche rectangulaire (poche passepoilée intérieure) suivant les dimensions données dans le tableau, ainsi qu’un rectangle pour les passepoils de cette poche.

Tracez également la parementure : elle fait la largeur du rectangle ajouté en partie basse de la pièce devant, la même hauteur que la pièce devant, et elle suit la même forme que la pièce devant au niveau de l’encolure. Pour cette parementure, je vous conseille de couper vos pièces Devant modifiées, puis de les poser sur le tissu non coupé pour reporter la hauteur de la parementure et tracer l’arrondi de l’encolure.

Enfin, élargissez les manches au niveau des poignets de chaque côté, d’une valeur f, donnée en fonction de votre taille dans le tableau suivant.

Dans la doublure :

Gardez les pièces de patron 1-Devant et 2-Dos repliées en partie basse.

Faites un autre pli sur la pièce 1-Devant, le long de la ligne milieu devant à une distance g, donnée dans le tableau ci-dessous en fonction de votre taille.

Enfin, élargissez à nouveau les manches, de la même manière que précédemment, au niveau des poignets.

Coupez le Dos 1 fois sur le pli, le Devant modifié 2 fois et les manches 2 fois.

Dans le bord-côte :

En fonction de l’élasticité (E) de votre bord-côte, reportez-vous au tableau ci-dessous pour déterminer les dimensions de la ceinture, des 2 poignets et du col.

La ceinture et les poignets coupés à ces dimensions sont prêts à l’emploi. Le col doit encore être adapté. Pour cela, pliez le col en deux dans le sens de la largueur, endroit contre endroit. Faites une marque au milieu de la longueur (A), ainsi qu’un milieu du bord brut court (B). Puis tracez une courbe douce entre ces points pour donner sa forme (symétrique) au col.

Assemblage

Poches zippées

Epinglez une poche sur un devant, endroit contre endroit. La poche doit être à peu près centrée sur la largeur du devant, 2 cm au-dessus du bord inférieur, avec le bord oblique vers le côté.

Tracez un rectangle de 1 cm de large, parallèle au bord oblique de la poche et situé à environ 3 cm du bord. Sa longueur sera d’au moins 3 cm plus courte que la longueur finie des zips pour les poches.

Tracez une ligne au milieu de ce rectangle et 2 « V » aux extrémités.

Piquez au point droit le pourtour du rectangle.

Faites une entaille dans la ligne du milieu au découd-vite.

Ouvrez la poche au ciseau le long de la ligne.

Coupez les angles en biais, en prenant garde à ne pas couper les points.

Retournez la poche sur l’envers du devant et repassez.

Epinglez le zip sur l’envers du devant, centré sur la fente, en prenant garde à mettre la tirette vers l’extérieur du vêtement.

Faites un point de bâti tout autour du zip.

Avec le pied spécial zip, piquez au point droit tout autour de la fermeture éclair à 2mm du pli de la fente.

Otez le point de bâti au découd-vite.

Coupez les bords du zip qui dépassent.

Epingler le fond de poche, endroit contre endroit, sur la poche en place, en faisant attention à ne pas prendre le devant.

Piquez au point droit tout le pourtour de la poche, puis surfilez au point zigzag.

Répétez ces opérations pour la deuxième poche, sur l’autre pièce devant.

Poche passepoilée

Epinglez la parementure sur un devant de la doublure, endroit contre endroit.

Assurez-vous que la parementure déborde d’une distance b par rapport au bas de la doublure.

Piquez au point droit à 1 cm du bord et surfilez au point zigzag (ou surjetez).

Sur le bas, arrêtez la couture à 1cm du bas de la doublure.

Faites de même pour la deuxième parementure.

Pliez les bandes de passepoil en deux dans le sens de la longueur, envers contre envers et repassez.

Dépliez la parementure et sur l’endroit d’un devant de la doublure, tracez un trait horizontal, aligné avec l’aisselle, de la même longueur que les passepoils, à cheval sur la parementure et la doublure, qui se termine environ 1,5 cm après le milieu de la parementure.

Sur l’endroit de la doublure, épinglez les passepoils repliés, en alignant les bords bruts des passepoils au trait précédemment tracé.

Coupez une des pièces de la poche passepoilée à 3 cm du haut pour en faire 2 morceaux.

Epinglez le plus petit morceau le long du bord brut du passepoil supérieur, endroit contre endroit.

Epinglez le grand morceau au passepoil inférieur, endroit contre endroit.

Piquez au point droit, au milieu de chaque passepoil (c’est-à-dire à 0,5 cm du bord brut pour les tailles 2 à 10 ans, et à 1 cm pour les autres tailles), en commençant et en vous arrêtant à 1,5 cm des bords de la poche.

Ouvrez la doublure au milieu des 2 passepoils, le long du trait, au découd-vite et aux ciseaux, en finissant par une coupe en biais dans les angles, jusqu’aux premiers et derniers points.

Retournez les deux morceaux de poche et les passepoils sur l’envers de la doublure et repassez.

Sur l’envers, faites quelques points sur le petit triangle qui se trouve à l’extrémité de l’ouverture de poche, en prenant les passepoils et le fond de poche, et en prenant garde à ne pas piquer la doublure.

Epingler le fond de poche, sur la poche fixée, endroit contre endroit en faisant attention à ne pas prendre la doublure.

Piquez au point droit et surfilez au point zigzag.

Assemblage du corps de veste et de la doublure

Assemblez le dos et les devants du tissu principal et de la doublure en effectuant les coutures d’épaules (endroit contre endroit – point droit et surfilage au point zigzag ou surjet).

Assemblez les manches du tissu principal et de la doublure (endroit contre endroit – point droit et surfilage au point zigzag ou surjet – pour plus de précisions, référez-vous au tutoriel du sweat Titus). Ce modèle n’a pas d’embu.

Fermez la veste (tissu principal) des DEUX côtés en réalisant les coutures des manches et côtés (en une seule couture — cf. tutoriel sweat Titus).

De la même façon, fermez UN SEUL côté de la doublure, manche comprise.

A ce stade, il faut vérifier si le retournement du bombers sera possible par la manche. Pour cela, essayez de faire passer le corps de la veste par la manche fermée de la doublure, essayez également de faire passer la doublure par la manche de la veste, puis de retourner la veste sur elle-même et la doublure sur elle-même, en passant par la manche.

Si toutes ces manipulations sont possibles, fermez le deuxième côté de la doublure, manche comprise.

Sinon, réalisez la deuxième couture manche+côté de la doublure, en laissant une ouverture d’environ 20cm (assemblez la manche, puis arrêtez la couture quelques centimètres sous l’aisselle, et finissez la couture en partie basse, 20cm plus loin).

Assemblage de la ceinture (Attention ! C’est à mon sens l’étape la plus délicate !)

Retournez la veste et la doublure sur leur endroit et superposez-les face à face.

Endroit contre endroit, épinglez le bas de la parementure et du devant (au niveau du bord bas du petit carré ajouté).

Piquez au point droit et surfilez au point zigzag (ou surjetez), à 1cm du bord bas.

Ouvrez votre ouvrage et posez-le à plat sur les dos, avec la veste d’un côté et la doublure de l’autre, avec l’endroit de la parementure et du devant vers le ciel.

Epinglez le bord court de la bande de ceinture, endroit contre endroit, le long du côté de la parementure et du « petit carré ». Epinglez également l’autre extrémité de la ceinture.

Assurez-vous que la ceinture dépasse des angles rentrant de 1,5 cm (étirez la légèrement si nécessaire).

Piquez au point droit en commençant et en arrêtant la couture 0,7 cm avant et après les angles rentrants.

Tracez un trait en biais de l’angle rentrant jusqu’à la fin de la couture (faites cela dans les 2 angles du tissu principal) , puis faites un cran aux ciseaux en prenant garde de ne pas couper les points.

Retourner la ceinture en la faisant passer par-dessus la doublure.

Aplatissez les couture au fer vers le milieu devant afin de donner l’impression que la ceinture « sort » du « petit carré » et non l’inverse.

Superposer les devant doublure et devant veste envers contre envers et épinglez le bas de la parementure avec le « petit carré », envers contre envers, pour les maintenir en place.

Retournez la doublure sur l’envers (en laissant le « petit carré » plié à l’endroit), et superposez-la sur la veste, en alignant les bords inférieurs.

Epinglez la veste et la doublure le long du bord inférieur, endroit contre endroit, en prenant les 2 bords bruts de la ceinture en sandwich.

Assurez-vous de faire correspondre les milieux dos de chaque pièce, les coutures de côté, et d’étirer la ceinture uniformément.

A la jonction avec le « petit carré », faites passer les coins du bord-côte de la ceinture dans les crans pour le faire sortir sur l’envers.

Piquez au point droit, sur toute la longueur de la ceinture, en prenant soin de raccorder la couture avec la couture précédemment réalisée, dans les angles rentrants du « petit carré », et en étirant la ceinture pour tendre les autres tissus.

Surfilez au point zigzag.

N’oubliez pas de retirer les épingles sur les « petits carrés ».

Pose du zip séparable

En gardant l’ouvrage à l’envers, retournez les « petits carrés » sur l’envers également (ils ne tiendront pas très bien en place, à cause de la ceinture, mais l’essentiel est d’avoir les bords bruts bien superposés en partie basse).

Séparez votre zip.

Epinglez un ruban endroit contre endroit sur le devant du corps de la veste, en alignant les bords bruts et en vous assurant que la tirette du zip est contre l’endroit du devant.

Superposez la parementure et épinglez-la par-dessus, de façon à prendre le zip en sandwich.

En partie basse poussez le zip au plus près de la couture basse.

En partie haute, à 1,5 cm du bord de l’encolure, repliez le zip à 90° vers le milieu devant.

Avec le pied spécial fermeture éclair, piquez au point droit sur toute la hauteur, en faisant un point d’arrêt JUSTE APRES le pli supérieur du zip, pour le bloquer dans cette position.

Surfilez au point zig zag.

Répétez pour l’autre côté du zip.

Assemblage du col

Pliez le col en bord-côte en 2, dans le sens de la longueur, endroit contre endroit, et repassez.

Epinglez les extrémités du col, aux extrémités de l’encolure, en prenant le col en sandwich entre la veste et la doublure, et en alignant les bords bruts de chaque pièce.

Epinglez au niveau du milieu dos, puis tout autour de l’encolure, en étirant uniformément le col en bord-côte, et en alignant les coutures d’épaules de la doublure et de la veste.

Piquez au point droit, en raccordant la couture à celles du zip de chaque côté.

Surfilez au point zigzag.

Coupez le zip qui dépasse des deux côtés.

Retournement et finitions

Retourner l’ouvrage à l’endroit en le faisant passer par une manche, ou par l’ouverture laissée dans la couture côté de la doublure.

Si vous avez laissé une ouverture dans la doublure, fermez-la à la main, avec un point invisible. Voici un tuto vidéo efficace : tuto couture invisible – YouTube

Rentrez les manches de la doublure dans les manches de la veste, en alignant les coutures.

Pliez les poignets en bord-côte en 2 dans le sens de la largeur, endroit contre endroit, et épinglez en place.

Piquez le bord court avec un point extensible.

Repliez les poignets en 2 dans le sens de la longueur, envers contre envers.

Sur l’extérieur des manches à l’endroit, épinglez les poignets, en alignant les bords bruts du poignet en bord-côte, de la manche de la veste et de la manche de la doublure.

Piquez au point droit et surfilez au point zigzag ou surjetez (astuce : piquez depuis l’intérieur de la manche).

Répétez avec l’autre poignet.

Il ne reste plus qu’à surpiquer tout le pourtour en une couture :

Commencez par exemple en bas d’un zip, sur le « petit «carré », surpiquez au point droit à 5mm du bord, en allant vers la ceinture, remontez le long du bord-côte, puis surpiquez le haut de la ceinture, l’autre « petit carré », le premier côté du zip, l’encolure (pour l’encolure, je préfère surpiquer à 2mm du bord), et enfin l’autre côté du zip.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, bravo, vous avez terminé ! C’est un peu long, mais quelle satisfaction ! Faites-moi part de vos commentaires et si vous avez des questions, c’est juste en-dessous !

Leave a Reply

fr_FR